Chronique film : L’âge de glace 2

L’âge de glace
de Carlos Saldanha

Pourquoi j’y suis allée :
Le premier volume de l’Âge de glace est mon film d’animation (en numérique) préféré, notamment à cause de ma prédilection pour les bestioles aux yeux globuleux (Cf. ci-dessous)

L’histoire en gros :
Syd, le paresseux qui sent de la bouche, a monté un club de vacances pour bébé-bestioles de tous poils/plumes/écailles… dans une jolie vallée partiellement dégelée. Manque de bol, le glacier entourant la jolie vallée partiellement dégelée, est lui aussi en voie de dégel… L’inondation menace, et nos trois amis Syd le Paresseux, Manfred le Mammouth et Diego le Tigre aux dents de sabre organisent l’évacuation des lieux.

Pourquoi il faut y aller :
Parce que c’est absurde, déjanté, loufoque, émouvant, désopilant… Pour vous dire, je l’ai vu à Paris, sur les Champs-Élysées, et la salle a applaudi à la fin… si si je vous assure ! Un petit exemple de l’absurdité de ce film : lors de leur périple, nos trois héros croisent la charmante Ellie, une femelle mammouth à la houppette avenante. Malheureusement Ellie ignore son état de plus-gros-mammifère-poilu-de-l’ère-glaciaire, et se prend pour un… opossum. Pour ceux qui ne comprendrait pas bien où est le hic, un petit comparatif mammouth-opossum.

Comme on peut le voir sur ces images, le mammouth et l’opossum sont physiquement aussi ressemblants que Woody Allen, et Kim Rossi Stuart.

Pourquoi j’aime Scrat, l’écureuil névrosé et son amour immodéré pour le gland :
Scrat est finalement le vrai héros des deux épisodes de l’Âge de Glace. C’est un petit écureuil préhistorique dont l’unique occupation est de chercher et de récupérer son gland (et là une question métaphysique se pose : est-ce le même gland dans l’Âge de Glace 2, que dans l’Âge de Glace 1?). Scrat, je l’aime parce que c’est la copie conforme de ma chienne. Comment? vous ne me croyez pas? La preuve en images.

Scrat et Toutoune, ce sont les mêmes grands yeux intelligents.

Scrat et Toutoune, c’est un goût pour le fétichisme (gland et nounours respectivement)

Scrat et Toutoune, c’est le goût du risque.

J’espère que cette chronique, complète et fort documentée vous aura donné l’envie d’aller voir ce merveilleux film ! Pour des renseignements plus sérieux, vous pouvez cliquer ici !

11 réflexions au sujet de « Chronique film : L’âge de glace 2 »

  1. Pourquoi j’ai aimé cette critique et ce film ?

    Tout d’abord parce que presque toutes les comparaisons sont censées et justifiées (j’ai dit presque )
    Parce que j’ai vu le premier volet la veille du second ce qui a limité mon impatience de voir le second au maximum.
    Et parce que je l’ai vu avec une personne qui riait aux éclats, et que ce rire était communicatif… La preuve, toute la salle a applaudi à la fin ! Si, si je vous assure
    Bref, allez-y vite, c’est un conseil de Manfred.

  2. tu vois je me plains petit probléme de cailloux dans les reins à nouveau ,j’ai passé une sale matinée mais comme d’hab ça semble aller mieux et puis ta critique m’a fait rire et j’ai envie d’y aller en fait le parallèle entre La Puce et l’ecureuil pas mal vu ,c’est à moi je le veux ,et même si ce sont de vieux morceaux de fromage pourri tant pis ,elle n’oublie jamais.JETEMBRASSEFORTMONCOEURDEBEURRE

  3. ah oui?

    Un oppossum amoureux d’un gland ? Voilà qui éveille mes instincts. J’avoue mon peu d’intérêt pour les films d’animation, mais ok, je vais y aller. Et… euh… ton chien, qualqu’un l’a mâché puis recraché ou c’est ton appareil photo qui déconne ?

  4. Sapristi !

    Manfred, Michel, Mama : Merciiiiii !

    Shangols : Meuh non, c’est l’écureuil qui aime le gland. Les opossum(s?) aiment leur soeur opossum qui se révèle être une dame mammouth… c’est pas clair?
    En ce qui concerne ma chienne, voici un sujet qui peut nous fâcher à mort.. ma chienne est la plus belle créature qui existe sur cette terre. Elle a juste eu la malchance d’avoir un père pincher nain. On est bien d’accord?

  5. mon dieu

    En mars déjà j’avais tiré la sonnette d’alarme, ce blog glissait sur la mauvaise pente, après l’affichage ostentatoire d’une photo cochonne (ou vache).Et que vois-je aujourd’hui éffaré, la critique d’un film de « gland ».
    Je suis très déçu, vraiment très déçu

  6. Cher outré, vous avez l’esprit bien mal placé… (cependant, dans votre milieu dévergondé, ça ne m’étonne guère)… il s’agit d’un gland de chêne voyons, vous savez l’objet ovoïde, légerement velu, et pourvu d’une petite queue…

  7. Merci…

    … de votre visite et votre message !! J’ai beaucoup aimé le parallèle entre votre « Toutoune » et le « Scrat » de l’Age de Glace !! J’aime le ton de votre blog, votre humour ! Bonne continuation Anne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.