Chronique film : Harry Potter et les Reliques de la Mort 2ème partie

de David Yates.

Autant la première partie des Reliques de la mort était étonnamment lente et contemplative et laissait une impression mitigée de navigation incertaine entre deux eaux, autant cette seconde partie remplit un cahier des charges beaucoup plus balisé : en mettre plein la vue pendant deux heures et bourrer l’écran et le spectateur de bruit et de fureur. De ce point de vue, David Yates a rempli son contrat. Son univers sombre, visuellement superbe fait toujours son petit effet. Retrouver Poudlard est un bonheur d’autant plus jouissif que l’école de magie finit en miettes et qu’on y prend un plaisir sadique tout à fait certain.

Malheureusement le film pêche (comme presque toujours d’ailleurs) par la faiblesse de son scénario. Outre les scènes d’actions tout à fait spectaculaires, le film n’emballe pas vraiment. Dans les précédents épisodes, David Yates avait réussi à glisser un petit quelque chose des troubles de l’adolescence, de l’évolution de ses personnages et de leurs interrogations personnelles. Ici, à part une épidémie de formation de couples pré-apocalypse, c’est beaucoup moins le cas. On tombe vite dans la niaiserie et le bon sentiment, à l’image de cette dernière scène, complètement neuneu et dégoulinante.

Par ailleurs, le parallèle entre le monde noir de Voldemort et le totalitarisme est beaucoup moins présent, et laisse sa place à un “simple” duel des méchants contre les gentils. Seul le personnage de Severus Rogue, plongé dans les tiraillements entre son amour pour la mère défunte de Harry Potter et les charmes du seigneur des ténèbres apporte un peu de complexité à cette histoire très binaire. La musique d’Alexandre Desplat n’arrange rien. Tout comme dans The Tree of Life, le musicien, dont j’aimais pourtant beaucoup le travail, compose une partition lourdingue, déjà mille fois entendue.

Il reste de cet ultime épisode de la saga Potter un bon film d’action, visuellement superbe. N’empêche. Je suis plutôt contente que ça se termine.

Une réflexion sur « Chronique film : Harry Potter et les Reliques de la Mort 2ème partie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.