Chronique livre : Le Maître a de plus en plus d’humour

de Mo Yan

Après 120 pages d’une énorme pavasse écrite petit et mal traduite, j’ai attrapé un petit livre rouge, offert par une gracieuse amie sinophile pour mon anniversaire (qui se reconnaîtra car je sais qu’elle hante silencieusement les pages de ce blog). Je ne vanterai jamais assez les mérites des livres courts, comme des films courts d’ailleurs, j’aime la concision, et la modestie de savoir s’arrêter quand il n’est plus nécessaire de broder.
Le Maître a de Plus en Plus d’Humour (LMADPEPDH en abrégé), est un petit bouquin chinois, très court et écrit très gros, pile poil ce qui me fallait. J’ai toujours une crainte en abordant une traduction chinois-français, parce que fréquemment, on se demande si le traducteur n’est pas Ouzbek. Là non, c’est joliment traduit, sans maladresse, tout en douceur, ça passe facilement et sans beurre.
LMADPEPDH est l’histoire d’un ouvrier modèle, qui se retrouve au chômage, 1 mois avant sa retraite. Ca a l’air de rien, mais en Chine, ça veut dire beaucoup. En gros : il est vraiment dans la merde. Mais il trouve une idée géniale et lubrique qui le sort de la merde… à moins que…
Plutôt que de longs discours, je vais faire ce que je ne fais jamais : faire des citations. (C’est de la flemme pure et simple, je sais).

« A force de vouloir garder la face, (…), jamais le chat mort ne grimpera aux arbres »

« En écoutant la multitude de sons différents émis par les hommes et les femmes dans la petite chambre, ses oreilles lui permirent d’accumuler une foule de connaissances sur la séxualité masculine et féminine, (…) comme si d’une fenêtre ouverte, il avait pu voir d’immenses paysages »

« C’était un amour classique, très triste, comme les concombres plongés dans le pot de saumure »

« La lumière falote (…) éclairait la peau boutonneuse de la volaille, transmettant la chair de poule à sa vieille peau, qui se mit à ressembler à celle du poulet »

Drôle, noir et lumineux !

Une réflexion au sujet de « Chronique livre : Le Maître a de plus en plus d’humour »

  1. Yo Man

    Bon, puisque personne ne veut mettre de commentaire sur tes chroniques bouquins et que ce serait pourtant bien qu’elles continuent, ben moi je dis qu’elles sont très bien.
    En tout cas, les livres que j’ai lu en suivant les conseils de ce blog et de sa bloggeuse, restent de très bons souvenirs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.