Chronique film : Ensemble nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour…

de Pascal Thomas

IMG_2334_450

Clique pour plus.

Sortir des aventures de Prudence et Bélisaire Beresford n’est pas une mince affaire pour Pascal Thomas. Revenant à un concept plus « modeste », Pascal Thomas peine à retrouver le rythme loufoque qu’il avait réussi à insuffler à ses précédents films. Il s’est lancé dans une comédie décalée, volontairement très modeste, mais servie par des acteurs au petit poil (et une très bonne costumière, si si, je vous assure, et pourtant, c’est pas vraiment mon truc de remarquer les costumes, et une très bonne musique).

Dorothée et Nicolas tombent amoureux lors d’un festival de danses folkloriques. Malheureusement, il est catalan, elle est poitevine (je crois). Mais le petit coiffeur part rejoindre sa belle à travers champs pour enfin vivre une très, très grande histoire d’amour.

Probablement sous le charme de ses acteurs (et avec raison, Marina Hands et Julien Doré sont assez irrésistibles), Thomas ne réussit pas à trouver une rigueur de mise en scène et un rythme essentiel à toute bonne comédie. Le film alterne moments poilants, et grandes longueurs que les acteurs seuls n’arrivent pas à sauver tout à fait. Rien de calamiteux certes, on ne s’ennuie pas vraiment, mais on ne se passionne pas non plus. Et surtout on se désole que le metteur en scène au petit poil de Mon petit doigt m’a dit ou Le crime est notre affaire n’ait pas autant poilsé cette nouvelle comédie, qui avait pourtant toutes les bonnes cartes en main au départ (scénar, acteurs, équipes techniques…).

Un joli moment cependant, avec de beaux personnages.

Une réflexion sur « Chronique film : Ensemble nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour… »

  1. En même temps il a l’air bien ce film.
    Tu avais disparue toi, et la ville en arrière fond c’est carcasonne non?

    Posté par Didier, 06 mai 2010 à 08:42
    ENSEMBLE…

    Didier : vi, Carcassonne. Jolie pause sur l’autoroute.

    Posté par Anne, 12 mai 2010 à 21:24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.