Chronique livre : La promesse de l’aube

de Romain Gary.

IMG_0200_450

Premier degré : aube. A moins que ? Clique.

Je me doutais bien, à la lecture de La vie devant soi, que Gary avait un rapport particulier avec le concept de maternité, tout s’explique avec ce roman autobiographique, racontant la vie de son auteur, depuis son enfance jusqu’au décès de sa mère. Et il faut avouer que la vraie héroïne de se livre est la mère de Gary, et non pas Gary lui-même, bien que celui-ci, sous couvert d’une fausse modestie très amusante narre dans les grandes largeurs ses péripéties militaires et médicales.

Il serait un peu léger de dire que la mère de Gary était une mère poule, possessive, envahissante. Persuadée du génie de son enfant alors qu’il ne savait pas encore parler, elle clamait à qui voulait bien l’entendre (ou pas d’ailleurs !) que son fils (russe, et en partie élevé en Pologne) serait ambassadeur de France et l’équivalent de Victor Hugo. Pas moins. Voilà des attentes qui au moins ont le mérite d’être claires, mais qui devaient tout de même faire peser sur les épaules du jeune romain quelque pression. Mais ces attentes étaient assorties d’un amour absolument bouleversant d’une femme, actrice ratée, ayant eu un enfant tout seule, un peu tard, et dont toute l’énergie et l’affection se reporte sur le petit homme de sa vie. Loin de se laisser étouffer, fort d’une énergie à toute épreuve, Gary va tenter de combler les espérances de sa mère. Et c’est bouleversant.

Une réflexion au sujet de « Chronique livre : La promesse de l’aube »

  1. Vitesse de l’aube. (Up)

    Posté par Up Ten iQ, 17 mai 2010 à 11:10
    Vraiment bouleversant en effet.Je l’ai lu il y a plusieurs années et je peux encore en citer des phrases entières.G*Des images aussi.

    Posté par contini1, 19 mai 2010 à 23:00
    AUBE.

    Contini1 : avec ma mémoire de truite, je ne pourrais pas en citer des passages, mais oui, c’est vraiment beau. Je n’avais jamais lu de Gary il y a quelques mois, et je ne regrette pas

    Posté par Anne, 22 mai 2010 à 15:34

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.