Chronique livre : The gods of guilt

de Michael Connelly.

godsofguiltPas grand chose de nouveau sous le soleil de LA. Nouveau roman judiciaire de Michael Connelly mettant en scène l’avocat aux dents longues Michael Haller, The gods of guilt ne vient pas révolutionner l’œuvre de l’auteur.

Cette fois-ci Haller veut prouver l’innocence de son client, un proxénète du net et démantibule en même un réseau de flics corrompus. Il y a de la casse, des morts, un objectif plus profond, reconquérir l’amour de sa fille. Bref toutes les ficelles sont là, sous le haut patronage du thème de la culpabilité annoncé par le titre.

Efficace, honnête, droit dans ses bottes. Parfait pour un été mais sans particulièrement de panache non plus.

Ed. Orion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.