Chronique livre : L’écrivain national

de Serge Joncour.

C’était l’enfer.

lecrivain-national600Un coin de campagne blotti contre la forêt, une petite ville tranquille aux projets d’avenir industriel, tout commençait au mieux pour notre héros, écrivain invité par les libraires du village à passer quelques temps dans cet univers bucolique. Bon d’accord, c’est l’automne, il pleut tout le temps, un habitant a disparu et surtout on est dans le Morvan. Mais tout de même.

Ahhh il est malin Serge Joncour. Moi qui me contre-balance généralement de ce qui peut ressembler à une histoire, voilà qu’il me chope pour la deuxième fois après son très joli L’amour sans le faire.
On oublie tout de suite l’écriture, on n’en parle pas parce qu’il n’y a pas grand chose à en dire. L’écrivain national est un pur roman qui est là pour nous raconter une histoire avec de bons personnages, sans recherche fondamentale sur l’écriture, juste un souci d’efficacité. Et ça fonctionne très bien.

Le livre constitue une formidable galerie de personnages. Des libraires au maire visqueux, en passant par les bûcherons ou la patronne de l’hôtel, les personnages secondaires foisonnent et sont tous dessinés avec finesse et drôlerie. Mais évidemment, c’est surtout cet écrivain national qui retient le plus l’attention,

Le propos semble bien évidemment autobiographique : un écrivain un peu connu mais pas trop, en résidence dans un bled paumé, peuplé de gens formidables ou un peu moins, des ateliers d’écriture, des rendez-vous à la bibliothèque… bref une routine. Serge Joncour joue en permanence de cette frontière entre le réel et la fiction. Il met beaucoup de lui dans son personnage, s’inspire, probablement en les détournant, de personnages croisés lors de ses propres résidences. Mais pourtant on est dans de la fiction, dans une intrigue assez rocambolesque (top) et romantique (moins réussie) à la fois.

Ce jeu des frontières entre réel et fiction apporte du trouble, de la profondeur et de l’ambiguïté à l’entreprise. Une belle réussite de la part de l’écrivain national Joncour.

Ed. Flammarion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.