Chronique film : Vicky Cristina Barcelona

de Woody Allen.

mariage
Tu crois que c’est ça l’amour ? Clique sur le bouquet.

Ahhhhh quel bonheur de voir un Woody en forme. Vicky Cristina Barcelona (VCB) est tout simplement un pur bonheur qui se regarde avec un sourire béat aux lèvres. Mais sous ses apparences de comédie légère, Woody livre une chronique désabusée sur des gens incapables de trouver l’amour et le bonheur.

Vicky et Cristina, deux jeunes amies américaines que tout oppose, passent l’été à Barcelone. Vicky (Rebecca Hall, parfaite, jolie comme tout) est grande, mince, brune, sérieuse et analytique. Fiancée à un gars sérieux, son avenir est tout tracé. Cristina (Scarlett Johansson, toute en appâts) est blonde, gironde, un peu artiste, et ne sait pas ce qu’elle veut. La rencontre avec un peintre ibérique (Javier Bardem, rhhhhhhhaaaaaaarhhhhhhhaaaaaaa), et son ex-femme (Penelope Cruz, à se damner), va, le temps d’un été bousculer les petits univers des deux copines.

Il faut avouer que VCB est irrésistiblement drôle, grâce à un Woody tout enthousiaste, grâce aux acteurs qui visiblement s’en donnent à coeur joie. Voir Bardem et Cruz se crêper le chignon est incroyablement jubilatoire. Un des critiques du « Masque et la Plume », a comparé VCB à du viagra pour Woody, c’est exactement ça. Bourré de chair fraîche hyper sexy, le film est un marivaudage amoureux ultra-moderne et sert de cure de jouvence à son auteur. Allen se réincarne dans ce film entre la sage Vicky, et l’insatisfaite Cristina. Elles incarnent toutes les deux les clichés des jeunes américains : formatés études-mariage-bébé  ou le cliché de l’éternelle insatisfaction.

D’ailleurs tout le film n’est qu’un jeu sur les clichés : de Barcelone on ne voit que le rebattu, les espagnols ont le sang chaud et sont passionnés, les américains ne vivent que derrière des illusions. Ce côté clicheteux, il est voulu, pleinement assumé par Allen : ce séjour à Barcelone permet à Vicky et Cristina de soulever le voile de leur vie balisée et de leur montrer qu’une autre vie est possible. Mais les deux amies n’assument pas cette ouverture et retourneront à leurs vies antérieures comme si rien ne s’était passé. Sous les rires, le final a le goût bien amer : Woody Allen fait retourner ses héros à leurs clichés respectifs. Le final est un retour au point de départ : point de salut pour ces personnages, condamnés à suivre une voie toute tracée à laquelle ils ne peuvent et ne veulent pas déroger.

 

4 réflexions au sujet de « Chronique film : Vicky Cristina Barcelona »

  1. j’ai adoré ce film !!!!

    Posté par nath, 26 octobre 2008 à 23:02
    Ah j’en trépigne d’envie! Comme il y a peu de chances qu’il arrive par ici va falloir en passer par des activités interdites par l’hadopi

    Posté par lasiate, 26 octobre 2008 à 23:35
    ah oué … moi j’ai trouvé ça bien mais sans plus. ça se laisse regarder … ça m’a certes réconcilier avec woody qui se fait un peu moins bavard qu’il y a quelques années mais … bah « ça se mange sans pain » à mon avis.
    scénario un peu facile quoi , par contre les acteurs sont top … grrrr qu’il est beau !!!

    Posté par lili, 27 octobre 2008 à 08:27
    — Si. (Professeur Stump)

    Posté par Professeur Stump, 27 octobre 2008 à 11:32
    — Si, c’est ça l’amour. (Le Professeur)

    Posté par Professeur Stump, 27 octobre 2008 à 11:33
    — Si c’est ça l’amour, c’est le bouquet. (Stump)

    Posté par Professeur Stump, 27 octobre 2008 à 11:35
    — Bon … ça va … je clique sur l’amour. (PS)

    Posté par Professeur Stump, 27 octobre 2008 à 11:36
    Inconditionnel de Woody Allen j’attends qu’il passe aux Studios à Tours !

    Posté par Gérad Méry, 27 octobre 2008 à 12:37
    Ah, nous sommes ici parfaitement d’accord ! J’ai vu ce film samedi soir, il m’a mis du bonheur au coeur pour plein de jours, assurément.

    Posté par Richard G., 27 octobre 2008 à 12:54
    J’ai failli y aller. A la place, ça a été ‘entre les murs’, j’aurais peut-être du aller voir VCB, non ?

    (t’as fait une chronique sur ‘Rumba’ ? )

    Posté par Djiwom, 27 octobre 2008 à 15:33
    Bonjour,
    Un bon woody Allen..À Voir, en effet..La maîtrise de la mise en scéne..En version originale, la prochaine fois..

    Posté par jelb, 27 octobre 2008 à 15:41
    Séance demain soir ou mercredi soir ? Je vais attendre demain…
    Bon, je vais cliquer un coup pour vérifier si c’est bien de l’amouuuuurrrr :-p

    Posté par Philippe, 27 octobre 2008 à 17:22
    Il a beaucoup de succès ce dernier Woody allen. S’il pouvait être de la même trempe que Matchpoint.

    Posté par Ossiane, 27 octobre 2008 à 19:13
    Demain soir pour moi : je suis une inconditionnelle de Javier Bardem et de Penelope Cruz. Je vais peut-être leur demander de m’adopter, non ? ;-p Belle soirée gente damoiselle. Laëtitia

    Posté par Laetirature, 27 octobre 2008 à 21:39
    VCB

    Nath : je crois qu’on a certains atomes crochus toutes les deux

    Lasiate : il y a des cas de forces majeurs !

    Lili : ah ? toi tu fais grrr quand ça te titille ? moi c’est plutot arrrrgh

    Professeur Stump : je vais finir par croire que vous etes vraiment Professeur, vous avez l’art des mots, le doute n’est pas permis.

    Gérard : ah oui, Woody, rien de mieux pour donner la peche !

    Richard : ah ben tu vois, on peut aussi etre d’accord et ne pas se creper le chignon Contente !

    Djiwom : préféré le Woody oui, mais rien de déshonorant dans le Cantet. Oui, critique de Rumba disponible.

    Jelb : toujours en VO, toujours ! Merci de la visite.

    Philippe : Vas y en tous cas ! C’est top !

    Ossiane : il l’est, c’est sur !

    Laetirature : ah si tu aimes l’aventure, ça peut le faire !

    Posté par Anne, 27 octobre 2008 à 23:01
    C’est un film qui fait du bien, les acteurs sont superbes et si bien filmés…j’ai adoré aussi ce dernier Woody!

    Posté par Mireille, 29 octobre 2008 à 13:31
    Oui!! J’ai adoré ce film également, pour les mêmes raisons que toi…

    Posté par beveziers, 08 décembre 2008 à 07:43

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.